dimanche 16 décembre 2018

FORÊT NOIRE FAÇON BISCUIT ROULÉ

OU UNE BÛCHE QUI EN JETTE



La forêt noire est l'un de mes gâteaux préférés et c'est un souvenir d'enfance: à chaque anniversaire quand j'étais petite, c'est le gâteau que me préparait ma mamie.

La seule chose que je n'aimais pas trop c'est qu'elle avait la main un peu lourde sur le kirsch (mais j'avais l'impression d'être "une grande"!). 


Je vois depuis des années des forêts noires sous forme de biscuit roulé, parfait pour un dessert festif au moment de Noël. Alors cette année je me suis lancée et j'ai trouvé ça bien de pouvoir doser l'alcool à mon goût. Elle a eu beaucoup de succès à la maison alors je la partage avec vous. 

C'est une recette un peu longue mais il n'y a pas de difficulté particulière. Le plus délicat sera le démoulage de la génoise qui est toujours un peu fragile après cuisson.
J'ai essayé de bien vous expliquer les différentes étapes, même si je n'ai pas pu prendre de photo pas à pas. Je me suis inspirée de la recette d'Hanane en l'adaptant un peu.

Voilà ma recette:
Pour une bûche roulée pour 6 personnes
Préparation: 15 minutes + 15 minutes + 10 minutes
Cuisson: 10/12 minutes



Pour la génoise:
4 oeufs
90 g de sucre en poudre
50 g de farine
25 de cacao en poudre non sucré

Pour la garniture:
15 cl de crème liquide entière
125 g de mascarpone
1 sachet de sucre vanillé
1 bocal de cerises griottes au kirsch ou au sirop

Pour la déco:
10 cl de crème entière
125 g de mascarpone
1/2 sachet de sucre vanillé
Un ou deux morceaux de chocolat noir à pâtisser


NB:
- On utilise des cerises au sirop si on souhaite un dessert sans alcool
- Pour une bonne organisation, je vous conseille de faire le biscuit et la garniture la veille et de terminer le lendemain.

Avant de commencer la recette, mettre un récipient et les fouets du batteur au congélateur et placer la crème liquide au frais. C'est ce qui permettra de réaliser une chantilly en quelques minutes.

1/ Préparer la génoise:
Préchauffer le four à 180°.
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
Dans un saladier, fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à ce qu'ils deviennent mousseux et blanchissent un peu.



Ajouter la farine et le cacao tamisés: la pâte va épaissir, c'est normal.
Monter les blancs en neige ferme.
Prélever une cuillère à soupe pour assouplir le mélange jaunes/sucre en fouettant.
Puis ajouter le reste de blancs d'oeufs délicatement avec une spatule.
Quand les blancs sont bien incorporés, verser la pâte:
- Sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé
- ou sur une plaque à génoise en silicone (la mienne fait 27 x 37 cm)



Lisser avec une spatule et enfourner pour 10/12 minutes de cuisson en surveillant bien: les bords doivent être à peine colorés.

2/ Démouler et rouler le biscuit:

Quand la génoise est cuite, la retourner sur un torchon humide (propre, mouillé et bien essoré) décoller délicatement le papier sulfurisé/ la plaque à génoise et rouler le biscuit avec le torchon.
Laisser refroidir comme ça 20/25 minutes.

3/ Préparer la chantilly:
Fouetter la crème liquide très froide jusqu'à ce qu'elle commence à mousser.
Ajouter le sucre vanillé, fouetter quelques secondes.
Ajouter le mascarpone avec une spatule, mélanger puis recommencer à fouetter (au batteur) jusqu'à obtenir une crème ferme (elle doit former un "bec d'oiseau")




4/ Garnir le biscuit et le rouler de nouveau:
Ouvrir le bocal de cerises et les égoutter soigneusement. 
En garder quelques unes pour la déco et couper le reste en petits morceaux (ce sera plus facile pour la découpe.)
Dérouler le biscuit, étaler une couche généreuse de chantilly jusqu'à o,5 cm des bords.
Ajouter les cerises en les répartissant sur la crème.
Rouler la génoise sur elle-même dans le sens de la largeur pour obtenir un biscuit "dodu" en serrant un peu (la crème va sans aucun doute déborder, ce n'est pas grave).
Enrouler le biscuit dans un film plastique serré, déposer sur un plat de service et laisser au frais pour la nuit.

5/ Décorer:
Environ 1 heure avant de servir, renouveler l'étape 3 pour obtenir une chantilly ferme.
Recouvrir la bûche avec la crème sans chercher à lisser uniformément: cela donnera de la texture et du volume (j'ai utilisé le dos d'une cuillère).



A l'aide d'un économe ou d'un couteau lisse, râper le chocolat pour faire de fins copeaux au-dessus de la bûche.
Terminer en disposant quelques cerises sur le dessus.

Replacer au frais jusqu'au moment de servir.



Je suis contente du résultat parce qu'elle a eu son petit effet "wahou" à la maison et que ça fait toujours plaisir.
Il n'y a rien de compliqué si on suit chaque étape et qu'on commence la veille pour respecter le temps de repos et permettre au biscuit de bien développer le goût du cacao.
Pour les plus courageux, on peut imbiber le biscuit avant d'ajouter la garniture, soit avec un mélange kirsch/sirop de cerises soit avec le sirop tout seul (le biscuit est déjà très moelleux donc ce n'est pas obligatoire).
A déguster frais et dans les 24 heures.

Vous pouvez retrouvez mes recettes sur la page Facebook et/ ou vous abonner à ma newsletter.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot? C'est par ici!