dimanche 5 mars 2017

CHEESECAKE SPÉCULOOS ET CARAMEL BEURRE SALÉ

OU UN GÂTEAU TRÈS CRÉMEUX POUR LE GOÛTER




Aujourd'hui, je vous propose un nouveau cheesecake très gourmand et proche du cheesecake new-yorkais. Habituellement, je réalise des "faux" cheesecake, généralement sans cuisson et très aériens.

Celui-ci est plutôt riche et dense, mais très simple à réaliser. La seule "petite" difficulté est la réalisation du caramel beurre salé, mais en suivant bien les étapes, ça devrait bien se passer. Si j'ai réussi, il n'y a aucune raison de ne pas y arriver.



Pour réaliser ce cheesecake, je me suis inspirée de plusieurs recettes trouvées sur le net et comme d'habitude, j'ai fait à ma façon. Je n'aime pas les cheesecakes qui plombent trop l'estomac donc j'ai mélangé le fromage Philadephia avec de la ricotta pour le rendre "plus léger" (je ne suis pas sûre qu'on puisse vraiment parler de légèreté pour ce gâteau).

Un dernier conseil: inviter du monde pour partager!

Voilà ma recette:
Pour un moule de 20 cm de diamètre (8 personnes)
Préparation: 25 minutes
Cuisson: 35 minutes
Repos: 1 nuit au frais (ou au moins 4 heures)

Matériel indispensable: un moule à charnière de 18 à 22 cm


Pour la base:
150 g de spéculoos
60 g de beurre fondu

Pour la crème:
250 g de Philadelphia ou de Saint-Morêt
250 g de ricotta
2 oeufs
70 g de sucre
1 cuillère à café de vanille liquide

Pour le caramel beurre salé:
80 g de sucre en poudre
12 cl de crème liquide
40 g de beurre salé
1/2 cuillère à café de fleur de sel

Pour la finition (facultatif):
Chocolat noir à pâtisser
Éclats de pistaches non salées


1/ Préparer la base:
Mixer ou écraser les spéculoos pour obtenir une poudre grossière.
Dans un bol, mélanger les miettes de spéculoos avec le beurre fondu.
Verser le mélange dans le moule et tapisser le fond. Tasser avec le dos d'une cuillère ou le fond d'un verre.
Mettre au frais.

2/ Préchauffer le four à 180°.

3/ Préparer la crème:
Dans un saladier, mélanger le Philadelphia avec la ricotta puis ajouter les oeufs un par un. Ajouter la vanille et mélanger pour obtenir une crème lisse et onctueuse.
Déposer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque et déposer le moule (au cas où il y ait une fuite pendant la cuisson)
Enfourner et à partir de 30 minutes de cuisson, commencer à surveiller: il faut que les bords soient pris mais que le centre reste encore "tremblotant". S'il cuit trop vite, on peut baisser la température à 150° pendant les 10 dernières minutes.
Laisser complètement refroidir dans le four avec la porte entrouverte puis placer au frais, idéalement pour une nuit.

4/ Préparer le caramel:
Mettre le sucre dans une casserole et faire chauffer sur feu très doux sans remuer et sans mélanger.
Laisser fondre jusqu'à ce que le sucre prenne une jolie couleur ambrée (mais pas trop foncée sinon le caramel aura un goût amer).
Pendant ce temps faire chauffer la crème dans une autre casserole.
Ajouter la crème chaude dans le caramel hors du feu (attention aux éclaboussure) et remuer la casserole pour mélanger.
S'il reste des cristaux: pas de panique! On remet la casserole sur feu très doux et on remue jusqu'à ce que tout soit dissout.
Couper le feu et ajouter le beurre en morceaux et la fleur de sel.
Verser dans un bol et laisser refroidir.

5/ Décorer le cheesecake:
Verser le caramel froid (et donc un peu épais) au centre du gâteau sans le démouler. Il va s'étaler tout seul vers les bords.
Remettre au frais.
Avant de servir, passer la lame d'un couteau le long des parois puis démouler le gâteau.
Faire fondre un peu de chocolat noir. A l'aide d'un cornet ou d'un sac de congélation dont on coupe la pointe, décorer le dessus du gâteau.
Parsemer d'éclats de pistaches et remettre au frais.




Sortir 5 minutes avant la dégustation.



Le résultat est très très gourmand: un gâteau à la fois crémeux et qui se tient bien à la découpe. Il n'est pas aussi sucré qu'on pourrait l'imaginer et le mélange de texture (biscuits, crème, caramel, pistaches...) est très agréable sous la dent.

Il se conservera facilement 24 voir 48 h au frais.

N'hésitez pas à me retrouver sur Facebook et à vous abonner à la newsletter.

5 commentaires:

  1. Quelle merveille, avec la ricotta, je trouve que ça lui donne un touche plus légère et encore plus gourmande (l'accro à la ricotta, le retour !). Je dis un grand bravo pour cette délicieuse réussite de gourmandise et de saveurs. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. il a l'air trop bon ce cheesecake

    RépondreSupprimer
  3. Très sympa, ce cheesecake à la ricotta avec son joli nappage de caramel beurre salé =) Belle journée, Perrine

    RépondreSupprimer

Un petit mot? C'est par ici!