dimanche 6 décembre 2020

BUCHE ROULEE CREME DE MARRONS MASCARPONE

 OU LE DESSERT LE PLUS MOELLEUX DE NOEL





Après une très très très longue absence, je vous ai demandé sur Facebook si ça vous tentait d'avoir la recette de bûche que je vais (re)faire cette année et a priori ça intéresse pas mal de personnes sur la page. Alors voilà, j'ai pris mon courage (et mon clavier) à deux mains et j'ai décider de partager la recette avec vous.

Le biscuit roulé et moi, c'est une longue histoire d'amour, ma grand-mère faisait souvent des biscuits roulés à la confiture pour le goûter et des bûches façon moka avec beauuuuuuuuuuuucoup de crème au beurre pour Noël (bon ça c'était pas trop mon truc).

Cette année, j'ai cherché une nouvelle recette de roulé et je suis tombée sur une recette de C'est ma fournée intitulée le biscuit roulé ultime. Forcément, ça m'a intriguée. J'ai testé et les réactions sont unanimes: c'est le meilleur biscuit roulé de tous les temps (aucune exagération là-dedans)

J'ai choisi de le garnir d'une crème toute simple et de le recouvrir de mascarpone parfumé à la vanille. Si je vous dis qu'on a mangé une bûche pour 8 personnes à 2, je pense que vous me croirez quand je vous dis que c'est délicieux!


Pour une bûche (environ 8 personnes)

Préparation: 20 minutes pour le biscuit + 10 minutes pour la crème + 20 minutes pour la déco = 50 minutes

Cuisson: environ 20 minutes (selon le four)

Repos: idéalement une nuit, minimum 4 heures


Pour le biscuit:


5 oeufs gros

30 g + 50 de sucre en poudre

50 g d'huile de tournesol (ou colza ou pépins de raisins)

50 g de lait

90 g de farine

2 g de levure chimique

1 pincée de sel


Pour la crème et la déco:

250 g de mascarpone

200 g de crème de marrons + 1 cuillère à soupe pour la déco

1 sachet de sucre vanillé

2 carrés de chocolat noir à pâtisser (facultatif)


Matériel indispensable:

- une plaque à pâtisserie avec rebords (idéalement 40X30 + rebords de 2 cm de haut)

- un batteur électrique ou un robot muni d'un fouet

- une spatule coudée ou une corne à pâtisserie

- du papier suflurisé

- une grille


La recette est longue parce que j'ai essayé de détailler au maximum chaque étape mais ce n'est pas compliqué. Il faut bien s'organiser pour tout avoir à porter de main et suivre pas à pas les explications.


1/ On commence par le biscuit: à faire la veille ou le matin pour le soir

Préchauffer le four à 170° 

Recouvrir la plaque de papier sulfurisé

Dans un grand bol, fouettez les 50g d'huile avec les 50g de lait (le mélange doit mousser) et laissez reposer

Dans un autre bol, mélanger la farine avec la levure et la pincée de sel

Séparer les blancs des jaunes d'oeufs

- dans un grand saladier fouettez les blancs avec 30g de sucre en poudre: l'objectif n'est pas d'avoir des blancs très fermes mais plutôt assez souple, on s'arrête juste quand on a le bec d'oiseau. Je n'avais jamais essayé mais j'ai mis le sucre d'ès le début avec les blancs et ça fonctionne très bien. Le montage des blancs m'a pris 3 minutes à vitesse moyenne avec le batteur


- dans un autre récipient, fouetter les jaunes avec les 50g de sucre restant: il faut que le mélange prenne du volume et blanchisse (ça m'a pris 4 minutes à vitesse moyenne avec le batteur)

Avec une maryse, verser le mélange jaune dans le mélange blanc et mélangez délicatement en soulevant bien le mélange comme pour faire une mousse au chocolat. 

Tamiser le mélange farine/ levure et continuer à mélanger délicatement de la même manière avec la maryse. Il ne doit pas rester une trace de farine, elle doit être parfaitement incorporée. Pour incorporer les jaunes dans les blancs puis la farine, j'ai mis environ 6 minutes

Prélever une bonne cuillère à soupe de pâte et l'ajouter dans le mélange huile/lait du début. Fouetter vivement pour obtenir un mélange homogène puis verser dans la pâte et mélanger de nouveau à la maryse pour l'incorporer. La pâte doit être bien lisse, sans aucun grumeau et surtout très "légère"

Verser la pâte sur la plaque et bien lisser avec une spatule ou une corne: il faut que la surface soit la plus lisse et homogène possible. Soulever un peu et lâcher la plaque 3 fois sur le plan de travail pour chasser les bulles d'air

Enfourner pour une vingtaine de minutes en surveillant bien. Mon four carbure et le biscuit était cuit en 17 minutes. Pour d'autres ce sera peut-être 20 ou 25. Si le gâteau fait des bosses ou gonfle à certains endroits, ouvrir et refermer rapidement la porte du four. Il faut que le biscuit soit bien doré.

Déposer une feuille de papier sulfurisé de la taille de la plaque sur le plan de travail et dès la sortie du four, retourner le biscuit sur le papier. S'il est bien cuit, le papier sulfurisé du dessous devrait se décoller très facilement: chez moi, c'est la première fois que je n'ai eu aucun problème de décollage!

Le biscuit est bien moelleux et bien épais. Je l'ai roulé avec le papier sulfurisé et je l'ai laissé refroidir tranquillement sur une grille (environ 1 heure)


Pour la crème:

On ne peut pas faire plus simple! J'ai mélangé 125 g de mascarpone avec 200g de crème de marrons. Il ne faut pas fouetter la crème mais la mélanger vivement avec une cuillère ou une spatule pour éviter de la faire "grainer"

Avant de mettre la crème marrons/ mascarpone, j'ai mis une très fine couche de crème de marrons seule mais ce n'est pas indispensable.

Dérouler le biscuit et étaler une couche généreuse de crème sur tout le biscuit en allant bien jusqu'aux bords.

Rouler le biscuit (sans le papier sulfurisé évidemment), emballer dans une feuille de cellophane ou de tissu alimentaire et mettre au frais pour 3 heures minimum (idéalement une nuit) 


La déco:

Environ 1 heure avant de servir

Mélanger dans un bol les 125 g de mascarpone restant avec un sachet de sucre vanillé. Là encore on ne fouette pas le mascarpone (je l'ai mélangé à la fourchette)

Avec un couteau lisse ou une spatule, recouvrir le biscuit roulé de mascarpone: c'est la partie maçonnerie de la recette! Il faut essayer de faire quelque chose de bien lisse et bien homogène pour que le résultat soit joli. Une fois que la bûche est recouverte, on coupe les extrémités avec un couteau bien tranchant pour avoir quelque chose de net et propre (et c'est l'occasion de goûter :))

Pour les finitions, j'ai fait chauffer un peu de crème de marrons et j'ai fait des "fils" sur le dessus de la bûche (il suffit de mettre la crème dans un sac congélation dont on coupe la pointe finement)

Pour terminer, j'ai râpé un peu de chocolat noir par dessus à l'aide d'un économe.

On remet la bûche au frais jusqu'au moment de servir sur un joli plat.



Et voilà, une recette qui reste accessible, sans matériel cher ou difficile à trouver et qui fera son petit effet sur la table de Noël!

La recette de biscuit roulé est vraiment parfaite, c'est celle que j'utiliserai systématiquement à partir de maintenant :)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot? C'est par ici!