dimanche 7 janvier 2018

GALETTE DES ROIS FRANC COMTOISE

OU UNE GALETTE LÉGÈRE A LA FLEUR D'ORANGER



Je suis de retour avec la première recette de 2018 et j'en profite pour vous souhaiter tous mes vœux pour cette année qui commence. Qu'elle vous rende heureux tout simplement!

Pour cette première recette, j'ai choisi de réaliser une recette qui a bercé mon enfance: une galette franc comtoise. Elle me semble assez peu connue en dehors de la Franche-Comté et je me suis dit que c'était l'occasion de la faire connaître.


Il s'agit en fait d'une pâte à choux parfumée à l'eau de fleur d'oranger. C'est une recette simple qui rappelle la tarte au quemeau jurassienne. Elle a un peu la texture d'un flan, bien moelleux et beaucoup plus digeste qu'une traditionnelle galette à la frangipane (que j'apprécie aussi ceci dit).

J'ai utilisé la recette du site Ô'Délices en baissant un peu la quantité de sucre et en mettant davantage de fleur d'oranger. 


Voilà la recette:
Pour 6/8 personnes (un cercle de 24 cm)
Préparation: 15 minutes
Cuisson: 35 à 40 minutes


250 ml de lait
70 g de beurre doux
50 g de sucre en poudre (jusqu'à 75 g pour les becs sucrés)
145 g de farine
3 œufs entiers
2 cuillères à soupe de crème fraîche entière
3 cuillères à soupe de (bonne) eau de fleur d'oranger

NB: préparer et peser tous les ingrédients à l'avance pour plus de facilité.

1/ Préchauffer le four à 200°.
Beurrer un moule à tarte ou un cercle de 24 cm de diamètre

2/ Dans une grande casserole, verser le lait avec le beurre coupé en morceaux et le sucre.
Porter à ébullition.

3/ Ajouter la farine d'un seul coup et mélanger énergiquement (très énergiquement!).

4/ Ajouter les œufs un par un en mélangeant vivement entre chaque ajout pour bien les incorporer à la pâte. C'est la recette de la pâte à choux.

5/ Ajouter la crème fraîche et l'eau de fleur d'oranger et mélanger une dernière fois.

6/ Verser la pâte dans le moule ou le cercle et faire des croisillons/ décos sur la pâte (facultatif).
On peut dorer le dessus de la pâte avec un jaune d’œuf additionné d'un peu d'eau ou de lait.


Avant cuisson
7/ Enfourner pour une quarantaine de minutes: la pâte va beaucoup gonfler puis redescendre (c'est quasiment inévitable).
Laisser refroidir et démouler sur un plat de service.



A déguster tiède ou froid.
Elle se conservera 24 heures sans sécher si on la conserve dans un film alimentaire bien serré, à température ambiante (après complet refroidissement).



Le résultat est très agréable, peu sucré, parfumé, moelleux et fondant à la fois.
C'est vraiment la galette de mon enfance, même si chez nous, on avait l'habitude de la manger l'été, souvent pendant une pause balade ou au bord du lac où j'ai appris à nager. Nostalgie...

N'hésitez pas à me retrouver sur Facebook et à vous abonner à la newsletter.

6 commentaires:

  1. Une recette très surprenante , c'est bien de la partager et de faire connaître la tradition franc comtoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Irisa! J'ai pensé qu'effectivement c'était intéressant de la faire connaître, surtout que c'est une recette facile et plutôt bon marché.

      Supprimer
  2. Bonne année ! jolie découverte pour moi cette galette revisitée j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laura :)
      Contente que cette recette te plaise.

      Supprimer
  3. Je serais bien curieuse de goûter à cette galette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une recette originale, je suis contente qu'elle te donne envie de goûter!

      Supprimer

Un petit mot? C'est par ici!