lundi 13 novembre 2017

BANANA BREAD SUPER FACILE

OU RECETTE PARFAITE POUR NE PLUS JETER VOS BANANES

Aujourd'hui, je partage avec vous la recette très simple d'un gâteau que j'adore et que je fais au moins une fois par mois à la maison: le banana bread.

Le banana bread c'est tout simplement un cake à la banane. C'est une recette très courante aux Etats-Unis et en Australie mais ça ne fait pas si longtemps qu'on en voit en France. C'est un gâteau moelleux, très parfumé et d'une simplicité quasi enfantine.

Le secret du banana bread c'est d'utiliser des bananes bien mûres, avec la peau bien tachetée, quasiment noires. Dans certains magasins, les bananes très mûres sont vendues moins chères ou carrément données (oui oui, par exemple dans la Biocoop vers chez moi), alors n'hésitez pas.


J'ai testé plusieurs recettes avant de trouver celle qui me paraît la plus équilibrée et qui est notre préférée à la maison. C'est aussi celle qui a fait fureur au boulot par 2 fois.
Je fais mon banana bread avec des pépites de chocolat et une pointe de cannelle. Mais je vous donne d'autres versions en fin d'article pour varier les plaisirs.

Voilà ma recette:
Pour un moule à cake de 26 cm
Ou un moule à manquer de 24 cm de diamètre
Préparation: 10 minutes
Cuisson: une quarantaine de minutes

3 bananes vraiment bien mûres
2 oeufs entiers
85 g de sucre en poudre (on peut monter à 125 pour les becs très sucrés)
85 g de beurre doux
190 g de farine
1 pincée de sel
1/2 sachet de levure chimique
100 g de pépites de chocolat (facultatif)

1/ Préchauffer le four à 180°
Graisser et fariner le moule (sauf s'il est en silicone)
Faire fondre le beurre et laisser tiédir.

2/ Peler les bananes et les écraser à la fourchette: s'il reste quelques morceaux, ce n'est pas grave (si les bananes sont très mûres, elles s'écraseront très facilement en purée).

3/ Dans un saladier, fouetter les oeufs entiers avec le sucre. Il faut juste faire "mousser" le mélange.
Ajouter le beurre fondu et mélanger.
Ajouter la purée de banane et mélanger de nouveau.

4/ Dans un autre saladier, mélanger la farine, la levure, la cannelle et le sel.

5/ Incorporer le mélange "sec" au mélange oeuf/ banane mais sans trop travailler la pâte.
Ajouter les pépites de chocolat et mélanger une dernière fois.

6/ Verser la pâte dans le moule. 



7/ Enfourner pour une quarantaine de minutes en surveillant: la cuisson dépend du four.
Si le dessus colore trop vite, couvrir le gâteau d'une feuille d'aluminium.
Un cure-dents planté au centre du gâteau doit ressortir propre et sec.
A la sortie du four, laisser refroidir quelques minutes puis démouler sur une grille.

Il paraît que tiède, c'est pas mal: je déteste les gâteaux à la banane tièdes, je trouve ça écoeurant (mais chacun ses goûts!).
Je trouve qu'il est meilleur et que les saveurs sont bien développées quand il est complètement refroidi et encore mieux: quand il a passé la nuit enveloppé dans un linge ou une feuille de cellophane.



Voici quelques déclinaisons possibles:

- On peut remplacer/ compléter les pépites de chocolat par des noix, des noisettes, des noix de pécan, des pistaches (ou un mélange de tout ça) mais aussi par des raisins secs ou des cranberry.
- Plus légère: on remplace le beurre par un pot de compote de pommes ou un petit suisse nature.
- A l'américaine: on ajoute des noix de pécan concassées dans la pâte, une pincée de cannelle et on recouvre le gâteau avec un glaçage au cream cheese (saint-morêt + sucre glace).
- En version végétale: on retire les oeufs et le beurre. On les remplace par 3 cuillère à soupe d'huile végétale et par 40 ml de lait végétal (avoine ou amande ça fonctionne très bien). On mélange bien et on laisse cuire un peu plus longtemps (selon le four).
- En version sans gluten: on remplace la farine de blé par un mélange farine de riz + farine de coco ou poudre d'amandes + maïzena/ arrow root. Attention les farines sans gluten ne se comportent pas comme la farine de blé, le gâteau sera sans doute un peu moins levé. Pensez aussi à utiliser une levure sans gluten (le duo bicarbonate + vinaigre de cidre est une bonne alternative).

N'hésitez pas à me retrouver sur Facebook et à vous abonner à la newsletter.

1 commentaire:

Un petit mot? C'est par ici!